Oeuvres à la cire sur photographies de Laure Woelfli

La cire, par ses transparences, sa malléabilité, sa sensualité se prête idéalement à l'exploration de cette zone incertaine oû l'on n'entend que le bruit des feuillages, oû le regard tente en vain de s'accrocher à la forme des nuages. C'est entre ciel et terre, dans les trains, en Alsace que la photographe réalise ces images de nulle part, reliées par des lignes haute tension qui ponctuent les ciels en mouvance.
La rencontre a lieu entre la photo et la cire, entre deux pratiques plastiques, mais aussi dans le désir commun de partager une émotion esthétique lorsde cette première collaboration entre mère et fille .